CREPI utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

CREPI Alsace - viso fondation SNCF

Publiée le 20/05/2021

Le groupe SNCF Bourgogne Franche Comté, en partenariat avecle CREPI ALsace a organisé une visio de présentation de sa fondation et des appels à projets financés par cette dernière auprès des acteurs de notre réseau sur le secteur BFC.

 

Le mardi 1er juin de 10h à 12h: 

La présentation a porté sur la fondation SNCF et son nouveau quinquennat, les modalités de dépôt pour une demande de financement ainsi que les critères de sélection.

Au total, 19 acteurs du Territoire de Belfort et de la Haute-Saône ont participé activement à cet échange.

 

En 25 ans, la Fondation SNCF est devenue une référence parmi les fondations d’entreprise. Le nouveau quinquennat 2021-2025 offre l’occasion d’un renouvellement tant de son conseil d’administration que de ses missions. Il s’agit d’aider les jeunes à s’insérer dans la société, et d’encourager leurs actions pour construire un avenir durable dans les territoires.

 

«Trouver sa voie», comme le décrit le nouveau programme de la Fondation version 2021, est le premier axe de la stratégie. Avec son budget de 4,5 millions d’euros annuels, la Fondation SNCF soutiendra ainsi des associations travaillant avec les jeunes, à partir de la 6ème jusqu’à 25 voire 30 ans. Plusieurs accompagnements sont prévus : soutien scolaire, aide à l’orientation et à la construction du parcours professionnel, mais aussi appui pour réaliser des projets solidaires et civiques.

 

Le second axe, «Agir pour l’environnement», vise à soutenir l’engagement des jeunes au sein de leurs territoires, par des initiatives concrètes en faveur de l’environnement. La Fondation SNCF pourra s’appuyer en cela sur son réseau de 15 correspondants dont elle dispose en régions.

 

Ces deux nouveaux domaines d’intervention sont en prise directe avec les urgences de la société : urgence sociale, avec une situation particulièrement précaire pour les jeunes en temps de crise comme celle que l’on traverse actuellement, et l’urgence environnementale