Un réseau d'entreprises

Ils s'engagent


01/02/2013

ALLIANCE LED

ALLIANCE LED
ALLIANCE LED est une toute jeune TPE, créée en Décembre 2011. Installée à St Etienne, elle propose tout l’accompagnement sur l’éclairage LED : conseil, développement, fabrication, commercialisation, installation et formation.
Comptant au départ 4 salariés, l’effectif vient de passer à 9 grâce à une activité croissante. Cette entreprise est adhérente du CREPI Loire & Haute-Loire depuis avril 2012.
Nous avons questionné M. Frédéric LETIENT, son PDG, au sujet de son engagement social.
 
M. Letient, pouvez-vous nous exposer les raisons qui vous ont poussé à rejoindre le CREPI Loire & Haute-Loire ?
C’est avant tout par conviction personnelle. Parce que je suis convaincu que la richesse et la prospérité d’une entreprise viennent de la diversité de ses salariés.
C’est au cours d’une soirée que l’une de mes relations professionnelle m’a parlé des actions et des valeurs du CREPI Loire et Haute-Loire. Dès lors, les choses se sont enchainées : j’ai rencontré M. Vinot, qui m’a convaincu de rejoindre le CREPI. La relation était simple, concrète et directe par rapport à ce que peuvent proposer d’autres acteurs du monde de l’emploi et de l’insertion, et son engagement me semblait sincère.
J’y ai tout de suite vu l’intérêt de mon entreprise sur le volet pré-recrutement orienté insertion, pour me permettre d’accéder une diversité de candidats. Le CREPI est un peu comme un filtre hyperactif.
 
Pourquoi cet engagement social et sociétal ?
Ce n’est pas un choix, mais une nécessité qui s’est imposée à moi. Dans la nature, c’est la diversité des espèces qui crée l’harmonie, la pérennité et la stabilité, et donc assure la survie de l’ensemble.
J’essaie de coller à ce qui est simple et naturel. Dans le modèle de développement de mon entreprise, je veux contribuer à mon échelle à cette diversité et à cette harmonie, même si je ne pourrais pas rétablir à moi tout seul le gros déséquilibre social de notre société...
Prenons le cas de Younes, 21 ans, recruté à l’aide du CREPI, et qui a rejoint l’entreprise en CDI depuis 1 mois et demi. C’est un jeune sans diplôme (niveau bac), issu de la Zone Franche Urbaine de Montreynaud. Je souhaite le former et l’accompagner à développer ses compétences, pour qu’il devienne un bon technicien en montage/électricité. Et les échanges avec les autres salariés de l’entreprise permettent à chacun de relativiser ses problèmes, et de maintenir un certain équilibre.
Il y a un peu plus d’un an, lorsque vous avez créé votre entreprise, pourquoi avez-vous fait le choix d’installer vos locaux dans le quartier de Montreynaud, classé ZFU?
Cela a été avant tout une question d’opportunité. Lorsque j’ai visité Montreynaud, j’ai trouvé le quartier très accueillant, avec une ambiance familiale, malgré le fort taux de chômage qui y règne.
Avec des locaux neufs en prime, cela me semblait être le meilleur compromis pour installer mon entreprise. Je suis satisfait de ce choix, et mes projets à moyen terme vont en ce sens.
Mon objectif est, d’ici à 2015, de pouvoir ouvrir un atelier de fabrication à Montreynaud, qui formerait et emploierait entre 20 et 25 personnes (prioritairement de la ZFU) et accueillerait en plus des stagiaires…
Pour finir, vous venez de vous prêter au jeu du diagnostic RSE via le guide « Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi ?». Quelles sont vos attentes par rapport à cette démarche ?
Nous devrions commencer à répondre à des appels d’offres de marchés avec clauses d’insertion dans les mois à venir. Ce diagnostic sera donc un support utile pour parler de ce que nous faisons déjà.
Mes projets et mes objectifs sont assez clairs sur le volet social : je veux développer de l’emploi en embauchant localement. Je me suis rapproché du CREPI, de Pôle Emploi, du PIMMS (Point Information Médiation Multi Services), de Saint-Étienne Métropole, du Conseil Général, du Pôle optique Rhône-Alpes, de Télécom St Etienne (école d’ingénieurs), et j’en passe. Je sais maintenant à qui m’adresser, et qui pourra m’apporter l’information et le support dont je pourrais avoir besoin.
Je vais recruter de nouveaux collaborateurs cette année, certains étant déjà pratiquement sélectionnés, d’autres non. Je voudrais également embaucher un alternant à partir de septembre.
Je compte bien sur l’aide du CREPI pour identifier des profils et des potentiels qui correspondent à mes attentes.
 
M. Letient dans son atelier, avec l’un de ses collaborateurs.
 
Retrouvez Alliance LED sur son site Internet